CQ WORLDWIDE, notre expérience.

Et voilà l’un des grands rendez-vous annuel du monde radioamateur terminé.

Il faut bien avouer que celui-ci avait une saveur bien agréable avec le retour de la propagation du cycle 25. Les prévisions n’étaient pourtant pas très optimistes avec la perturbation géomagnétique annoncée et survenue le dimanche dans l’après midi avec un niveau KP4 (Minor storm) et un indice A montant jusqu’à 20 indiquant ainsi une atténuation des signaux dans la ionosphère.

Nous avons consacré le week-end entier à ce contest, en mode chasseur, à un rythme soutenu mais que je décrirais comme « relativement tranquille ». J’entends par là un rythme qui ne sacrifie ni la nuit, ni la sieste !

Nous totalisons un score de 112896 points, 361 QSO pour F4IGV et de 182 964 points, 500 QSO en ce qui me concerne.

Le pourcentage de contacts par continent entre nos deux stations est en revanche quasi identique.

Cette différence entre nos deux scores pour une même durée d’activité est à mettre sur l’utilisation des technologies différentes pour le concours.

En effet, Yoann utilisait un Icom IC-745 (fabriqué en 1984)- 100w – Endfed et de mon côté même puissance même antenne mais un Yaesu FTDX 10 équipé de la technologie SDR affichant un « waterfall » de la bande utilisée. Ce qui a fait une nette différence dans l’efficacité à engranger les points.

Voici quelques uns des avantages notables :

– Aperçu de l’état de propagation et d’activité de la bande

-Possibilité de se caler exactement sur la fréquence d’une station appelant même si elle n’appelle plus !

-Glissement de VFO d’un QSO à l’autre facilité par la vue directe de la QRG de la station du dessus.

-Le filtrage exceptionnel que permet la technologie SDR pour sortir les om’s du mélange de signaux.

J’ai pu de cette façon voir en direct la bande 10m dimanche vers 15h TU occupée sans trou de 28.300 à 28.800 Mhz ! Essentiellement de stations nord-américaines: « spectaculaire ». Enfin de bonnes nouvelles révélées et confirmées par l’activité intense du contest. Un petit tour sur le 10m est de nouveau à inclure dans nos chasses au DX habituelles.

Nous avons noté tout de même, pour nous qui sommes humblement équipés au niveau des antennes, de grands absents : Japon, VK, ZL, YB et côte ouest de l’Amérique du Nord qui ont pourtant du faire du bruit aussi dans leurs coins. Peut-être une des conséquences des perturbations annoncées quelques jours avant affectant le grand DX.

Toujours est-il que nous gardons un excellent souvenir de ce concours sous le signe du retour de la propagation qui à su nous garder dans les bandes hautes une bonne partie du concours.

Quelques curiosités de stations contactées au fil du chemin:

  • CQ3W, Une cabane de rêve
  • HZ1HZ, Première et unique YL licenciée d’Arabie Saoudite
  • HG5KID, Team composée en majorité d’enfants de 11 à 14 ans.

Enfin pour finir nous aimerions apporter une mention spéciale à une jeune YL concourant dans la catégorie des moins de 25 ans et très impliquée dans le monde radioamateur et particulièrement la formation de jeunes OM et YL.

il s’agit de Marija YU3AWA, qui termine ce concours avec plus de 2200 QSO et un score hallucinant de presque 1.6 million de points!

Un grand bravo!

Ham radio is not just a hobby. It is a LIFESTYLE! pour la citer.

En espérant vous avoir motivé pour les prochaines fois, nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine !

73’s de F4EPP

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.